Gouvernement du Québec
Menu
Retour à l'accueilMumbai

Pour faire affaire, travailler, étudier, immigrer au Québec

partage
Page précédente

La culture, au cœur de l'identité québécoise

En raison de la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Québec recommande, jusqu’à nouvel ordre, de ne pas effectuer de réservations pour des déplacements ni de voyager à l’étranger.

Toutefois, le gouvernement du Québec continue à soutenir la circulation des œuvres, sans déplacement physique des personnes, ainsi que la présence virtuelle des artistes québécoises et québécois, en appuyant de nombreux projets et initiatives du milieu culturel.

À la fois fidèle à ses racines et tournée vers l’avenir, la culture québécoise a ce petit je-ne-sais-quoi qui la rend unique et universelle. Elle s’exprime avec une impressionnante vitalité dans de nombreux secteurs : arts de la scène, arts visuels, littérature, cinéma, télévision, arts numériques et muséologie.

L’originalité et la qualité de ses productions, l’audace et le talent de ses créateurs de même que l’effervescence du milieu artistique et littéraire sont autant de raisons de découvrir la vie culturelle du Québec.

Un milieu en pleine effervescence

Chaque année, le Québec propose sur l’ensemble de son territoire plus de 400 manifestations culturelles et festivals de tous genres, dont plusieurs de renommée mondiale. Ces manifestations et ces festivals attirent des visiteurs de partout au pays, mais aussi de l’étranger.

Cette grande diversité d’événements, de concerts et de spectacles offre aux visiteurs la possibilité de faire un tour d’horizon de la culture québécoise et d’approfondir ses mille et une facettes.

Montréal, métropole culturelle

Montréal adore révéler sa riche diversité, sa créativité, son avant-gardisme, son effervescence culturelle et son indéniable ouverture au monde. L’une de ses nombreuses caractéristiques culturelles est la foule de festivals internationaux de grande renommée qu’elle accueille. Lieu privilégié de la relève artistique, Montréal fait partie du Réseau des villes créatives de l’UNESCO à titre de ville de design.

La métropole s’affirme aussi comme un pôle de création international majeur, notamment en danse contemporaine et en arts numériques.

Québec, créative et dynamique

Berceau de la civilisation française en Amérique du Nord, la ville de Québec est reconnue pour son exceptionnelle vitalité culturelle. On trouve en ses murs une multitude de créateurs, de lieux et d’activités d’envergure ainsi que de nombreux organismes artistiques et culturels. Avec Première Ovation, Québec s’est donné un outil efficace pour soutenir les débuts artistiques des jeunes talents.

En 1985, l’UNESCO a déclaré son arrondissement historique joyau du patrimoine mondial. La ville de Québec possède en effet un cachet bien unique qui s’observe de plusieurs façons. Les nombreux bâtiments historiques de cette ville constituent un décor enchanteur qui mérite d’être découvert.

Le 31 octobre 2017, Québec intégrait le réseau mondial des villes créatives de l’UNESCO à titre de « Ville de littérature » et devenait ainsi la première ville francophone à obtenir ce titre.

Des régions qui rayonnent

Les multiples régions du Québec se distinguent par leur dynamisme culturel remarquable. Elles participent toutes à leur façon au rayonnement du Québec. En effet, plusieurs événements ont lieu aux quatre coins de la province et mettent à l’honneur les divers secteurs de la culture québécoise. Parcourir les différentes régions québécoises, c’est l’occasion rêvée de découvrir des paysages inouïs et de prendre connaissance des spécificités culturelles de chaque endroit.

Vivre et voir la culture québécoise

Les compagnies artistiques et les artistes québécois rayonnent aux quatre coins du monde. Le Festival Fringe d’Édimbourg, le Festival MIX Milano, le Tokyo Performing Arts Meeting, le Performing Arts Market Seoul, le MaMA à Paris, le Festival de poésie de Berlin, le Festival Francofaune de Bruxelles, le Festival du film de Dresde et le FIMPRO de Guadalajara sont parmi les festivals qui ont accordé une place importante au Québec dans leur programmation.

Voulez-vous présenter des compagnies artistiques ou des artistes québécois lors de vos événements? Communiquez avec les attachés culturels des représentations du Québec à l’étranger ou consultez la section « Personnel » de la page de votre représentation. Visitez également la section « Événements » pour savoir quels artistes se produiront près de chez vous!

Allez vers la créativité québécoise!

Le gouvernement du Québec accorde des aides financières pour l’accueil de diffuseurs, de programmateurs et de journalistes étrangers lors de la tenue de festivals et d’événements québécois liés à tous les domaines culturels. Tout est mis en œuvre afin d’accroître le rayonnement des organismes et de leurs productions sur les marchés hors Québec.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec les attachés culturels des représentations du Québec à l’étranger ou consultez la section « Employés » de la page de votre représentation.

Les résidences d’artistes : venir créer au Québec!

Plusieurs résidences de différentes disciplines artistiques sont offertes aux artistes étrangers sur le territoire québécois. Voilà une occasion inouïe de développer de nouveaux réseaux, de stimuler sa créativité et de tisser de nouveaux liens.

Les programmes de résidence sont offerts par plusieurs organismes artistiques québécois et par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

Les artistes provenant de l’extérieur du Québec qui désirent faire un séjour en résidence doivent communiquer avec les organismes de leur pays pour connaître les modalités des programmes.

La découvrabilité des contenus culturels

Aujourd’hui, une quantité phénoménale de contenus se trouve en ligne, d’où l’importance de mettre en place des approches qui feront émerger le contenu culturel. C’est pourquoi le Québec et la France ont uni leurs forces pour élaborer une stratégie de découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones ayant une portée internationale et mettre en place un cadre d’action exemplaire et novateur, notamment au sein de la francophonie.

Par cette stratégie, le Québec souhaite assurer une meilleure présence et un positionnement adéquat des artistes ainsi que des entreprises et organismes culturels et de leurs œuvres et productions dans les marchés numériques à l’international. Ainsi, n’hésitez pas à communiquer avec les attachés culturels du réseau de représentations du Québec à l’étranger pour obtenir de l’information sur les possibilités de diffusion dans l’environnement numérique ou de les informer de vos démarches ou projets en ce sens.

Pour plus d’information au sujet de la découvrabilité des contenus culturels francophones en ligne, consultez le site du ministère de la Culture et des Communications.

TV5 : vitrine internationale pour les contenus francophones

Le Québec développe depuis plus de 30 ans un partenariat très actif au sein de TV5 avec les gouvernements de la France, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Suisse et du Canada. Grâce à la plateforme numérique TV5MONDEplus, à la distribution de neuf chaînes régionalisées et de deux chaînes thématiques gérées depuis Paris par TV5MONDE, ainsi que du signal canadien sous la responsabilité de TV5 Québec Canada, TV5 offre au Québec une vitrine internationale et un outil de promotion pour la diffusion de ses productions télévisuelles dans plus de 198 pays.

Architecture et design

Le paysage bâti des villes et des villages du Québec révèle ses traditions françaises et anglo-saxonnes. Sa modernité trouve son origine dans son contexte nord-américain de même que dans ses sources d’influences et d’expertises architecturales multiples.

De l’hôtel Fairmont Le Château Frontenac, à Québec, aux quartiers industriels de Montréal recyclés en ateliers d’artistes ou en appartements, l’univers architectural du Québec démontre une grande vitalité.

Grands noms de l’architecture

Des architectes visionnaires et réputés favorisent la mise en valeur, la sauvegarde et le développement de l’architecture au Québec. C’est le cas, notamment, de Phyllis Lambert, fondatrice d’Héritage Montréal et du Centre canadien d’architecture, lieu international de diffusion et de recherche dans le domaine, et lauréate du prix Gérard-Morisset en 1994.

Les travaux de Dinu Bumbaru, de Jean-Claude Marsan, de Pierre Thibault et de Dan Hanganu, pour ne nommer que ceux-là, ont laissé d’importantes traces dans l’architecture contemporaine.

Design : des parcours audacieux

Saviez-vous que Montréal a été désignée en 2006 Ville UNESCO de design?

Véritables façonneurs d’espaces, entreprises et créateurs d’ici transforment l’environnement de la population québécoise. Notons, à titre d’exemple, les parcours audacieux du pionnier Jacques Guillon, créateur du logo du métro de Montréal, ainsi que celui de Michel Dallaire, concepteur de la torche olympique des Jeux olympiques de Montréal et du mobilier intérieur de la Grande Bibliothèque.

Legs majeur et durable du gouvernement du Québec à la ville de Québec à l’occasion de son 400e anniversaire, la promenade Samuel-de-Champlain, aménagée le long du fleuve Saint-Laurent, est une véritable oasis en pleine ville.

La littérature 

Qu’elle soit engagée, romancée ou poétique, migrante, fictive ou hyperréaliste, prolifique, introspective, rayonnante et imagée, la littérature québécoise imprègne ses lecteurs et marque l’identité québécoise par la qualité de la langue française et son universalité.

Sophie Bienvenu, Martine Delvaux, India Desjardins, David Goudreault, Marie Laberge, Dany Laferrière, Kim Thúy, Michel Tremblay, Jocelyne Saucier, Christian Guay-Poliquin, Dominique Fortier et Patrick Sénécal ne sont que quelques exemples d’auteurs québécois qui brillent à l’international.

Les lecteurs, jeunes ou adultes, d’ici et d’ailleurs, découvrent quotidiennement des œuvres qui les font s’engager dans des parcours imaginaires originaux et sensibles.

Muséologie et patrimoine

Avec plus de 400 ans de présence européenne et des milliers d’années de présence autochtone, le Québec possède un important patrimoine historique et culturel à mettre en valeur, par diverses initiatives de protection et de promotion et aussi grâce à un important réseau de musées.

Un réseau muséal dynamique

Une des nombreuses façons de découvrir les musées du Québec est de consulter le Guide des musées offert par la Société des musées québécois.

Près de 400 institutions muséales, réparties dans toutes les régions du Québec, dynamisent la vie culturelle. Depuis 2018, les citoyens peuvent d’ailleurs profiter de la mesure de gratuité le premier dimanche du mois qui vise à promouvoir la richesse culturelle des institutions muséales agréées du Québec et à en démocratiser l’accès.

Lieux de diffusion en art, en histoire ou en science, ces institutions font la renommée de la muséologie québécoise sur la scène internationale. C’est le cas notamment des Musées de la civilisation, du Musée national des beaux-arts du Québec et du Musée d’art contemporain de Montréal.

Une muséologie qui voyage

L’expertise et le dynamisme des musées québécois sont reconnus mondialement.

Ces derniers collaborent avec les plus importantes institutions internationales, notamment en matière de prêts d’œuvre d’art et de coproductions. Les musées québécois accueillent régulièrement des expositions internationales, tout en créant ou en contribuant à la création d’expositions originales destinées aux marchés hors Québec.

Le patrimoine québécois, notre héritage collectif

Au Québec, le devoir de mémoire est une devise qui permet de perpétuer son héritage collectif. La Loi sur le patrimoine culturel permet d’inscrire les biens mobiliers et immobiliers, les paysages culturels, le patrimoine immatériel ainsi que les personnages, les événements et les lieux historiques au Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

C’est ainsi que l’impressionnante pratique du canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent, le katajjaq, ce magnifique chant de gorge des Inuits du Nunavik, la parution du roman Le Survenant de Germaine Guèvremont ainsi que le légendaire Félix Leclerc, notamment, sont inscrits à jamais dans l’identité collective québécoise.

Les arts de la scène 

Que ce soit en danse, en arts du cirque, en théâtre, en musique ou en chanson, les créateurs et les artistes québécois savent se faire remarquer par la force et l’originalité de leurs créations, de même que par leur talent d’interprétation.

La danse

Ambassadrice culturelle formidable et audacieuse, la danse contemporaine québécoise brille par son avant-gardisme, son éclectisme gestuel et esthétique.

Au fil des décennies, la danse contemporaine québécoise a accru sa notoriété et développé plusieurs échanges internationaux en résidences, en ateliers, en laboratoires et en coproductions.

Les arts du cirque

Sous le toit de la TOHU, Cité des arts du cirque, à Montréal, se préparent et se présentent de superbes créations circassiennes qui voyagent par la suite partout dans le monde.

L’absence de barrières linguistiques, le savoir-faire artistique et technique québécois en arts du cirque favorisent sa reconnaissance sur les cinq continents. Des compagnies telles que le Cirque Éloize et les 7 doigts de la main créent des spectacles empreints d’une telle poésie qu’ils marquent à tout coup petits et grands.

Un festival annuel, Montréal complètement cirque, célèbre cette discipline.

Le théâtre

Le théâtre québécois est reconnu dans le monde entier, autant pour ses textes que pour ses metteurs en scène ou même ses comédiens. Il étonne non seulement par les sujets qu’il aborde et par la manière dont il les traite, mais aussi par l’apport des nouvelles technologies qu’il met en scène. Le théâtre jeunesse et le théâtre de marionnettes sont également bien présents dans le paysage du spectacle au Québec depuis le XXe siècle.

Nos créateurs

Robert Lepage, Suzanne Lebeau, Michel Marc Bouchard, Larry Tremblay, Carole Fréchette, Michel Tremblay, André Laliberté et Wajdi Mouawad sont quelques exemples qui illustrent à quel point le milieu théâtral du Québec peut compter sur une grande diversité de créateurs. Grâce à leur talent, des scènes braquent leurs projecteurs sur la création théâtrale québécoise, notamment en Russie, en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne.

La musique

Plusieurs percées nationales et internationales démontrent et consacrent la renommée des interprètes et des organismes musicaux québécois tels que l’Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction du chef d’orchestre de renommée internationale Rafael Payare.

La Maison symphonique de Montréal, prestigieux lieu de diffusion situé dans le Quartier des spectacles à Montréal, fait briller la métropole avec les plus grands noms de la musique. De nombreux organismes, comme les Violons du Roy, font la conquête de marchés et sont applaudis sur les plus grandes scènes du monde.

L’art lyrique du Québec multiplie ses ambassadeurs sur les scènes du monde, la musique traditionnelle et la chanson aussi.

La chanson

Céline Dion, Félix Leclerc, Diane Dufresne, Leonard Cohen, Robert Charlebois, Arcade Fire figurent bien sûr parmi les figures marquantes de la chanson québécoise.

En fait, nombre d’artistes québécois se distinguent sur les scènes nationales et internationales. C’est le cas notamment de Cœur de Pirate, de Charlotte Cardin, de Pierre Lapointe, d’Ariane Moffatt, Les Louanges et d’Half Moon Run.

Les auteurs-compositeurs et interprètes québécois touchent leur public avec divers styles musicaux, de la pop au rock instrumental en passant par le folk.

Les arts numériques

De nombreux artistes et chercheurs québécois, issus des secteurs de la musique, de la littérature, de la danse, de l’architecture ou du design, décloisonnent les langages formels et proposent des esthétiques qui rapprochent l’art, la science et la technologie.

L’art numérique sous multiples formes

Une multitude de lieux de création et de diffusion, d’événements et d’entreprises contribuent à l’effervescence et au rayonnement du milieu des arts numériques. Par exemple :

  • lieu phare de recherche et de production, la Société des arts technologiques (SAT) favorise les échanges entre les domaines artistiques et scientifiques;
  • porte-étendards de l’art numérique, les festivals Elektra et Mutek font partie des centaines d’activités organisées à Montréal lors du Printemps numérique;
  • situés à Québec, Avatar et Recto-Verso sont deux centres d’artistes à la fine pointe des pratiques médiatiques et électroniques;
  • industrie créative de calibre international, la compagnie Moment Factory étonne par ses créations comme l’illumination de la Sagrada Familia à Barcelone.

Les arts visuels

Regroupés au sein d’associations, de centres d’artistes, de centres de production spécialisés et d’ateliers collectifs, les artistes de toutes les disciplines exercent leur art et le diffusent dans toutes les régions du Québec et à l’étranger.

Avec un réseau de musées, de galeries d’art contemporain et d’universités dynamiques, les villes de Montréal et de Québec sont devenues des destinations de choix en Amérique du Nord pour les créateurs en arts visuels de tous les horizons.

Diffuser les créations d’ici et d’ailleurs

La création a besoin d’air frais pour se renouveler tandis que le public, de plus en plus avisé, veut lui aussi être en contact avec de nouvelles expressions venues d’ici et d’ailleurs. Parmi les événements internationaux en arts visuels les plus réputés, soulignons :

Des artistes qui circulent

Beaucoup de chemin a été parcouru depuis l’époque où des artistes comme Alfred Pellan, Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Riopelle s’exilaient à Paris. Aujourd’hui, les artistes circulent à l’étranger pour y présenter leur travail ou pour séjourner dans l’une des nombreuses résidences de création du Conseil des arts et des lettres du Québec. De même, des artistes de partout viennent s’établir au Québec pour la vitalité du milieu.

Mentionnons quelques artistes particulièrement actifs sur la scène internationale :

David Altmejd, Raymonde April, Geneviève Cadieux, Raphaëlle de Groot, Pascal Grandmaison, Diane Landry, Manuel Mathieu et Marc Séguin.

Les métiers d’art

Comme en témoignent les nombreux prix reçus hors Québec, le savoir-faire des artisans-créateurs québécois est acclamé et reconnu. À la croisée du beau et de l’utile, de la tradition et de l’innovation, les créations québécoises enrichissent les collections muséales à l’étranger.

L’univers des métiers d’art au Québec, c’est :

  • plus de 3 000 artistes professionnels;
  • un réseau de formation de 12 écoles-ateliers.

Parmi les artistes qui rayonnent ici et ailleurs, soulignons les céramistes Léopold Foulem et Gilbert Poissant, la coutelière d’art Chantal Gilbert et le joaillier Claudio Pino.

L’art public

Amener l’art dans l’espace public. Telle est la volonté du gouvernement du Québec depuis les années 1960.

La Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement a permis l’intégration de plus de 4 000 œuvres d’art dans des espaces publics. Ces créations originales et uniques embellissent le quotidien de la population et illustrent la pluralité des approches de l’art actuel québécois.

Cinéma

Le cinéma québécois repousse plus que jamais les frontières par la qualité de ses films, l’excellence de ses réalisateurs et la diversité de sa production.

Les réalisateurs québécois font du 7e art un véritable hymne à la création. On pense notamment à Xavier Dolan, Denis Villeneuve, Denis Côté, Louise Archambault ou Jean-Marc Vallée qui, par leur génie et leur passion, transcendent les codes pour nous offrir une cinématographie exceptionnelle.

Des créations animées admirables

Image par image, idée par idée, d’une technique à l’autre, le cinéma d’animation québécois est né d’un travail patient, d’audace et d’une inépuisable créativité.

L’héritage de grands cinéastes québécois, comme Norman McLaren et Frédéric Back, se reflète encore aujourd’hui au cœur des longs métrages d’animation.

Des oeuvres entièrement réalisées au Québec

  • La Légende de Sarila, de Nancy Florence Savard
  • Le coq de St-Victor, de Pierre Greco
  • La guerre des tuques 3D, de François Brisson et Jean-François Pouliot
  • Ballerina, d’Éric Summer et Éric Warin

Un nombre important d’écoles et de studios d’animation, reconnus au-delà des frontières, travaillent sur le territoire et contribuent au développement de cet art.

Des lieux de tournage aux multiples visages

Le Québec offre des lieux de tournage extérieurs évoquant aussi bien l’Amérique actuelle, la vieille Europe que les espaces naturels et les environnements urbains. Les grandes productions trouvent au Québec plusieurs studios d’envergure qui font l’envie des compétiteurs sur la scène internationale.

Des productions internationales telles que X-Men, L’arrivée, L’histoire de Pi ou L’étrange histoire de Benjamin Button ont profité des atouts cinématographiques qu’offre le Québec.

Haut de page