Gouvernement du Québec
Menu
Retour à l'accueilLos Angeles/Silicon Valley

Page précédente

Électrification des transports et mobilité durable

L’électrification des transports, que ceux-ci soient individuels, collectifs ou de marchandises, est à la fois une tendance mondiale lourde et un secteur en transformation rapide. Conscient de l’intérêt pour les Québécoises et les Québécois d’en être à l’avant-garde et fort de ses avantages concurrentiels, le gouvernement du Québec s’est engagé sur la voie de l’électrification des transports dès 2011.

Des solutions de remplacement aux modes de transport traditionnels se développent, permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, d’augmenter la fluidité du trafic et d’utiliser de façon plus efficace les services collectifs et l’espace urbain. Le développement du transport collectif, la mise en place de systèmes de transport intégrés, l’intelligence véhiculaire, l’électrification des transports et l’arrivée de modes de transport autonomes sont autant d’occasions d’améliorer les services à la population et de stimuler notre activité économique.

Le Plan d’action en électrification des transports 2015-2020

Un budget de 420,75 M$, dont 253,5 M$ en provenance du Fonds vert.

Trois axes d’intervention :

  • favoriser les transports électriques
  • développer la filière industrielle
  • créer un environnement favorable

Le Plan d’action en mobilité durable 2018-2023

24 mesures qui s’articulent autour de ces quatre objectifs :

  • soutenir les projets et investir dans la main-d’œuvre
  • accroitre la présence des entreprises sur les marchés hors Québec
  • renforcer la recherche et l’innovation
  • faire du Québec un leader en démonstration

Des atouts majeurs pour les investisseurs

  • Une électricité renouvelable, fiable, en grande quantité et à un coût concurrentiel
  • Une bonne disponibilité de matières premières pour la fabrication des batteries ou d’alliages spéciaux pour alléger les véhicules.
  • Un savoir-faire reconnu mondialement dans la production, le transport de l’électricité et le développement technologie.
  • Un centre de recherche de classe mondiale :
    • Institut de recherche d’Hydro-Québec, détenant 800 brevets et 40 licences;
    • recherches renommées en intelligence artificielle.
  • Une filière industrielle en transport représentant 620 entreprises et 30 000 emplois, dont 1 800 dans les transports électriques.
  • Une trentaine de centres de recherche et de transfert de technologie actifs dans le domaine.
  • Un soutien gouvernemental sur plusieurs plans d’ici 2030 : grands projets de transports collectifs, appui aux entreprises, formation de la main-d’œuvre, aide aux consommateurs et réglementation.
  • Un gouvernement reconnu pour son leadership sur la scène internationale en matière de lutte contre les changements climatiques.
  • Un État exemplaire qui mise sur l’électrification des transports pour accélérer le virage de la transition énergétique et de la mobilité durable.

Environnement propice au transport électrique

  • Des réductions pouvant atteindre 8 000 $ CA à l’achat d’un véhicule électrique.
  • Plus important réseau de bornes de recharge publiques au Canada.
  • Des corridors de recharges électriques connectés avec les États limitrophes des États-Unis.
  • Le plus grand nombre de véhicules électriques en circulation au Canada (en date du 30 juin 2018 : plus de 30 000 véhicules électriques immatriculés et plus de 47 000 véhicules hybrides conventionnels).

Développement de la filière des véhicules électriques

La grappe industrielle des véhicules électriques et intelligents mobilise les différents acteurs québécois, soit l’industrie, les utilisateurs, de même que le milieu de la recherche et de l’innovation ainsi que celui de l’enseignement, autour d’objectifs communs et d’actions concertées afin d’optimiser la croissance et le rayonnement de la filière.

Le Pôle d’excellence québécois en transport terrestre possède une solide expertise en matière de développement de marchés internationaux et d’innovation collaborative. Il accompagne les fabricants de matériel de transport membres dans la commercialisation de leurs produits.

Numerique et intelligence artificielle

Numérique et intelligence artificielle

Au Québec, le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) forme un écosystème étendu auquel participent des entreprises phares, plus de 7 000 PME, des centres de recherche et développement, des organismes de valorisation et de transfert spécialisés en TIC et des associations et regroupements d’entreprises. Cet écosystème attire des talents de calibre mondial, désireux de contribuer à l’effervescence du numérique au Québec. Aussi, le Québec est reconnu pour sa force dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA). Le développement de l’IA contribue à l’avancement du Québec et nécessite l’attraction d’investissements, de talents et la création de partenariats internationaux.

Des investissements importants et des efforts concertés

Un cadre propice au succès de l’intelligence artificielle

  • La création du Comité d’orientation de la grappe en intelligence artificielle (IA), qui s’est doté de cinq orientations stratégiques :
    • assurer l’essor et la pérennité du pôle de recherche universitaire en IA au Québec
    • développer les talents en sciences numériques pour répondre aux besoins du Québec en la matière
    • accélérer l’adoption et la mise en place de solutions d’IA par l’ensemble du tissu économique québécois
    • établir au Québec un pôle d’expertise international sur l’IA responsable et ses répercussions sociétales
    • appuyer le développement des structures de soutien à l’écosystème québécois en IA
  • Une forte concentration de chercheuses et de chercheurs universitaires en IA et en traitement des données
  • Une masse critique d’entreprises en démarrage, d’investisseurs, d’utilisateurs potentiels, d’organismes subventionnaires et d’organismes de liaison et de transfert
  • Un écosystème dynamique qui a su attirer 150 millions de dollars en capital de risque en IA

Des incitatifs financiers taillés sur mesure

Le Québec, ma prochaine destination d’affaires

  • La présence de nombreux accélérateurs et incubateurs d’entreprises FounderFuel, Le Camp, District 3, Centech, Ecofuel, etc.
  • La présence de plusieurs fonds de capital-risque qui soutiennent le démarrage d’entreprises de l’industrie des technologies de l’information et de la communication (TIC) White Star Capital, iNovia Capital, Real Ventures, Panache Ventures, etc.
  • L’accès à une main-d’œuvre talentueuse, créative et bilingue de quelque 300 000 professionnelles et professionnels des TIC
  • Un pôle d’innovation et de recherche et développement soutenu par une culture de collaboration
  • Les coûts d’exploitation les plus faibles parmi les 20 plus grandes métropoles en Amérique du Nord dans l’industrie des TIC
strategie numerique du quebec

 

plan nord

Plan Nord

Le Plan Nord est une stratégie de développement pour le territoire nordique du Québec basée sur une approche de partenariats. L’harmonisation des considérations économiques, sociales et environnementales en fait une référence en matière de développement nordique durable. En outre, avec des ressources naturelles abondantes et un potentiel énergétique élevé, le territoire nordique du Québec offre de nombreuses occasions d’affaires ainsi que de partage d’expertises technologiques et de meilleures pratiques.

Une stratégie durable et à long terme

  • Une superficie de près de 1,2 million de km2, au nord du 49e parallèle
  • Des investissements publics et privés de plus de 50 milliards de dollars sur un horizon de 15 ans
  • Un projet planifié et coordonné qui mise sur l’acceptabilité sociale, les partenariats, l’investissement du secteur privé et l’accompagnement des communautés
  • Une structure de gouvernance qui met l’accent sur la collaboration entre le gouvernement, les régions, les nations autochtones et le secteur privé

Carte du Quebec

Un cadre propice au succès

  • 3 orientations stratégiques :
    • Mettre en valeur de manière responsable le potentiel économique diversifié du Nord québécois
    • Soutenir le dèveloppement des communautès, tant sur le plan de la mise en valeur de leur plein potentiel que sur celui de leurs conditions de vie
    • Mettre en place des mècanismes devant permettre de consacrer, d’ici 2035, 50 % du territoire du Plan Nord à des fins autres qu’industrielles, à la protection de l’environnement et à la sauvegarde de la biodiversité
  • Conditions de réussite :
    • Développement et amélioration des infrastructures de transport routier, ferroviaire et maritime
    • Accès facile à des énergies propres et abordables
    • Amélioration des infrastructures de télécommunications
    • Accroissement des connaissances scientifiques et du savoir-faire technique, particulièrement grâce à la création de l’Institut nordique du Québec, un centre de recherche et d’innovation interdisciplinaire et interinstitutionnel
 

Carte du Plan Nord

 

Des occasions d’investissement exceptionnelles

  • De nombreux gisements miniers (nickel, cobalt, zinc, minerai de fer, ilménite, or, diamant, apatite, lithium, vanadium, graphite et éléments de terres rares)
  • Important potentiel de développement hydraulique, éolien et solaire
  • Plus de 200 000 km2 de forêts (53 % des forêts exploitables du Québec) avec une possibilité forestière annuelle de 11,8 millions de mètres cubes de bois
  • Destination touristique de calibre mondial grâce â la diversité des cultures locales, aux paysages uniques et au potentiel faunique exceptionnel

Le Québec…ma prochaine destination d’affaires

  • Un taux d’imposition des sociétés parmi les plus bas en Amérique du Nord
  • Certains des incitatifs et investissements en recherche et développement les plus généreux au monde
  • Un vaste marché économique en expansion et un secteur financier bien réglementé
  • Des coûts énergétiques en moyenne 30,6 % moins élevés que dans les autres pays du G7
  • Un accès à des énergies propres et fiables
  • Un système de santé public gratuit et accessible, ce qui réduit considérablement la contribution des employeurs aux régimes d’avantages sociaux des employés


  logo Plan Nord
www.plannord.gouv.qc.ca

Promotion de l’offre educative

Promotion de l’offre éducative

Le Québec a beaucoup à offrir aux étudiantes et aux étudiants étrangers qui désirent poursuivre leurs études à l’extérieur de leur pays. Parmi les nombreux avantages d’étudier au Québec, on trouve la possibilité de suivre des programmes en français ou en anglais dans plusieurs établissements réputés et à la fine pointe de la recherche et de la technologie. Étudier au Québec, c’est aussi bénéficier d’une qualité de vie remarquable dans un environnement sécuritaire, accueillant et très stimulant!

Une offre diversifiée de programmes d’études

  • Plus de 3 000 programmes de formation universitaire, dont plus de
    1 400 de maîtrise et de doctorat
  • Près de 140 programmes de formation technique (3 ans) et
    9 programmes d’études collégiales préuniversitaires (2 ans)
  • Près de 170 programmes de formation professionnelle
  • La possibilité d’étudier en français ou en anglais

Un système d’éducation reconnu internationalement

  • Des universités québécoises renommées pour leur enseignement de qualité, leurs bibliothèques ultramodernes et leurs équipements à la fine pointe de la technologie
  • Des programmes ouverts sur le monde qui répondent aux exigences et aux normes d’excellence internationales les plus avancées

Une qualité de vie enviable

  • Un environnement social des plus respectueux et sécuritaires pour étudier
  • Un coût de la vie abordable
  • Un dynamisme culturel, le charme de la vie urbaine ainsi que la diversité des panoramas et des espaces naturels

Des formations axées sur le marché du travail

  • Des programmes d’études intégrant une forte proportion de travaux pratiques : études de cas, simulations virtuelles, sorties sur le terrain, immersions en entreprise, stages en milieu de travail, etc.
  • Des formations qui favorisent le travail en équipe et la coopération
  • Une expérience accumulée au cours des études qui constitue un atout précieux pour les nouvelles diplômées et nouveaux diplômés internationaux et aux yeux des employeurs potentiels, en particulier ceux du Québec

Des universités à la fine pointe

  • Une reconnaissance internationale en matière de recherche de pointe
  • Un accès facile au financement
  • Une place importante accordée aux étudiantes-chercheuses et aux étudiants-chercheurs

De nombreux services destinés aux étudiantes et aux étudiants

  • Des services de francisation, d’accueil, d’intégration, d’orientation et bien d’autres encore pour favoriser la réussite des étudiantes et des étudiants et leur permettre de vivre une expérience d’études fructueuse
  • Un personnel enseignant accessible en soutien aux étudiantes et aux étudiants

Pour plus d’information :

Les études au Québec – Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
Le travail pendant ou après vos études ou l’immigration au Québec – Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion
�tudier au Qu�bec

 

strategie maritime

Stratégie maritime

La Stratégie maritime du Québec mise sur le développement responsable et durable du fleuve Saint-Laurent et de ses richesses maritimes. L’amélioration des infrastructures portuaires et intermodales consacrées au transport des marchandises et la création d’un réseau intersectoriel de recherche susciteront sans aucun doute de nombreuses occasions d’affaires et de collaborations scientifiques et technologiques. Enfin, le fleuve Saint-Laurent et les grandes zones qui le longent représentent une destination originale et incontournable pour les croisières internationales.

Un plan ambitieux et visionnaire

  • Des investissements globaux de plus de 9 milliards de dollars sur 15 ans
  • Plus de 2 milliards de dollars d’investissements en infrastructures
  • Des milliers d’occasions d’affaires dans l’industrie maritime
  • Un accès direct aux ressources du Nord québécois

Un potentiel énorme pour les investisseurs

  • Une économie maritime structurée et performante
  • Un environnement d’affaires favorable aux investissements privés
  • La création de zones industrialo-portuaires offrant des avantages concurrentiels
  • Le développement de pôles logistiques répondant à des marchés ou à des besoins particuliers

Un système intermodal des plus efficaces au monde

  • Un réseau portuaire stratégique constitué notamment des ports de Montréal, de Trois-Rivières, de Bécancour, de Québec et de Sept-Îles
  • Un réseau routier connecté aux ports et aux systèmes autoroutiers canadien et américain (Interstate)
  • Trois réseaux ferroviaires, soit le Canadien Pacifique (CP), le Canadien National (CN) et le CSX Transport
  • L’accès à cinq postes frontaliers par lesquels transite la majorité du camionnage en provenance et à destination des États-Unis : Windsor-Détroit, Niagara-Fort Érié, Sarnia, Lacolle et Lansdowne
  • Trois aéroports internationaux, soit ceux de Montréal, de Québec et de Montréal-Mirabel

Le territoire maritime du Québec

  • Long de 3 200 km, le fleuve Saint-Laurent est la première voie navigable en importance en Amérique du Nord
  • Une porte d’entrée vers un bassin de 475 millions de consommateurs nord-américains
  • Le chemin le plus court entre l’Europe et le coeur de l’Amérique du Nord

Un développement responsable

  • Une approche planifiée et intégrée et une perspective de développement durable
  • Une cible de 10 % du territoire marin réservé en tant qu’aires marines protégées
  • Deux facteurs de réussite : l’implication active des collectivités et l’acceptabilité sociale des projets
  • Une relation de confiance et un dialogue constant avec les communautés concernées
  • Un tourisme maritime respectueux des écosystèmes québécois, très riches sur les plans écologique, patrimonial et culturel

Carte Quebec dans le monde

À propos du Québec

  • Une expertise scientifique maritime reconnue et des connaissances à partager
  • Une main-d’oeuvre disponible et qualifiée
  • Des infrastructures à la fine pointe de la technologie
  • Un vaste marché économique en expansion


logo Strategie maritime
www.strategiemaritime.gouv.qc.ca
Haut de page