Gouvernement du Québec
Menu
Retour à l'accueilGénéral

Centre de croissance accélérée

 
 

AvatarCentre de croissance accélérée

 

> Centre de croissance accélérée > FAQ

partage

FAQ

 

Qu’est-ce que le Centre de croissance accélérée (CCA)?
Mesure phare de la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020, le Centre de croissance (CCA) accélérée procure aux entreprises québécoises à fort potentiel et ayant un chiffre d’affaires annuel supérieur à 25 M$ un accompagnement personnalisé dans leurs projets de développement de marchés aux États-Unis en mettant à leur disposition des experts-conseils américains ciblés sur une période de 6 à 18 mois. Cette plateforme de mise en relation vise à répondre aux besoins particuliers des entreprises participantes.

Quel est le rôle des représentations du Québec aux États-Unis dans les activités du CCA?
Les représentations du Québec aux États-Unis participent à la promotion des produits et secteurs d’excellence du Québec sur le marché américain en appuyant les entreprises québécoises dans leur recherche de partenaires ainsi qu’en leur fournissant des informations sur les marchés et les réglementations. Les services des experts-conseils ciblés par le CCA sont complémentaires de l’appui au développement de marchés offert par les représentations du Québec sur le territoire américain.

En plus de la mise en relation, quels sont les autres services offerts par le CCA aux entreprises participantes?
En plus d’offrir un service personnalisé de mise en relation avec des experts-conseils américains, le CCA offre gratuitement aux entreprises participantes des espaces de travail au sein des représentations du Québec à New York, Chicago et Boston. Dans le cadre de ce service, les entreprises ont accès à un système téléphonique, à un système de visioconférence, à des salles de rencontres et à des salles de réception/maillage. Par ailleurs, les entreprises peuvent recevoir, sous certaines conditions, une aide financière pouvant atteindre jusqu’à 40 % des dépenses admissibles nécessaires à la réalisation de leur projet d’expansion sur le marché américain.

Quels sont les critères de sélection des entreprises participantes?
Les entreprises souhaitant bénéficier des services du CCA doivent avoir un chiffre d’affaires annuel supérieur à 25 M$, une présence sur au moins deux marchés extérieurs au Québec, dont les États-Unis, et démontrer une importante volonté de développement sur le marché américain. Les candidatures sont étudiées par le comité de gouvernance du CCA selon des critères de sélection établis et une grille d’analyse. Des cohortes de six à huit entreprises seront constituées par le CCA de deux à trois fois par année.

Qu’est-ce que le comité de gouvernance du CCA?
Présidé par le délégué général du Québec à New York, le comité de gouvernance du CCA est constitué des délégués du Québec à Boston et à Chicago, des représentants du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Exportation et de représentants de la Caisse de dépôt et placement du Québec, de Manufacturiers et Exportateurs du Québec, et du QG100.

Qui sont les experts-conseils avec qui travaille le CCA, quel est leur rôle et comment sont-ils recrutés?
Les firmes d’experts-conseils proposées aux entreprises par le CCA sont choisies avec l’aide des attachés commerciaux des représentations du Québec sur le territoire, ou par le biais de recommandations venant de différents partenaires locaux. Tous les experts-conseils font l’objet d’un processus de sélection, y compris une rencontre d’évaluation, avant d’être retenus par le CCA. Par ailleurs, une entreprise peut, si elle le souhaite, travailler avec un expert-conseil qu’elle aura trouvé elle-même.

Comment se fait la mise en relation entre les entreprises et les experts-conseils?
La mise en relation se fait à la suite de la détermination et de la définition des besoins précis de l’entreprise pour la réalisation de son projet de développement de marchés aux États-Unis. À la suite de cette étape, le CCA propose à l’entreprise plusieurs experts-conseils, et procède à une présentation initiale (par téléphone ou en personne). À la lumière de ces échanges, il revient à l’entreprise de faire un choix parmi les experts-conseils proposés, en fonction de l’offre de services qui correspond le mieux à ses besoins.

Les entreprises ont-elles un mot à dire sur le choix des experts-conseils?
Le mandat du CCA est de cibler et de proposer aux entreprises les meilleurs experts-conseils en fonction des besoins exprimés. Les entreprises ont ensuite la pleine liberté de choisir parmi ces experts-conseils celui ou ceux qui répondent le mieux à leurs besoins.

Une entreprise peut-elle travailler avec plus d’un expert-conseil?
Dans la mesure où un projet d’expansion ou de développement de marchés peut comporter plusieurs aspects (ex. : commercialisation, recrutement, acquisition, etc.), il est tout à fait envisageable pour une entreprise de recourir aux services de plusieurs experts-conseils.

Pendant combien de temps les entreprises sont-elles accompagnées par les experts-conseils?
Le CCA estime qu’un projet de consultation peut durer jusqu’à 12 mois, selon l’envergure du projet et le budget alloué. Cela dit, rien n’empêche une entreprise de poursuivre sa collaboration avec un expert-conseil au-delà, à l’extérieur du cadre du CCA.

Qui paie les experts-conseils?
Les entreprises sont responsables de payer les honoraires des experts-conseils avec qui elles travaillent. Les entreprises admissibles à l’aide financière peuvent ensuite réclamer un remboursement pouvant représenter 40 % de ces dépenses, jusqu’à concurrence de
100 000 $.

Quelle forme prend l’aide financière aux entreprises et comment est-elle octroyée?
Les entreprises admissibles peuvent recevoir, sous certaines conditions, une aide financière pouvant atteindre jusqu’à 40 % des dépenses admissibles nécessaires à la réalisation de leurs projets avec le CCA. Les dépenses admissibles sont les honoraires des experts-conseils ainsi qu’un montant forfaitaire pour un nombre limité de déplacements sur le territoire américain. Cette aide vise à appuyer les entreprises qui subiraient une pression financière compromettant la réalisation de leur projet avec le CCA. L’admissibilité des entreprises à une aide financière est déterminée en fonction d’une formule prenant en compte les bénéfices nets et les liquidités.

Pourquoi les firmes québécoises d’experts-conseils ne peuvent-elles pas participer au programme du CCA?
Sans exclure la participation d’experts-conseils issus de firmes québécoises dans certains cas, le CCA a pour politique de privilégier des firmes locales possédant une expertise et une connaissance plus fines de la réalité américaine. De plus, les firmes locales ont souvent des réseaux plus développés sur le territoire, ce qui leur permet d’aider de façon accélérée les entreprises québécoises dans leur développement de marchés aux États-Unis.

Quelles sont les retombées attendues du CCA en termes d’augmentation de la croissance des entreprises participantes?
Comme il s’agit d’une nouvelle initiative, il est difficile d’évaluer les retombées à terme. Néanmoins, le CCA estime que les entreprises participantes devraient connaître une croissance annuelle de leurs activités de l’ordre de 10 à 20 % sur le territoire américain.

À quel moment puis-je poser la candidature de mon entreprise auprès du CCA?
Veuillez s’il vous plait vous référer à la section calendrier du site web.

Haut de page