Gouvernement du Québec
Menu
Retour à l'accueilGénéral

Accueil

Pourquoi le Québec?

Un environnement social et culturel

Par son histoire, ses valeurs, ses traditions, mais aussi par son modernisme et son avant-gardisme, la société québécoise est reconnue aujourd’hui pour offrir une qualité de vie unique à l’échelle du continent nord-américain.

Découvrez ses multiples attraits sur le site d'Immigration-Québec

Une société ouverte

Le Québec accueille en moyenne quelque 50 000 immigrants d’une centaine de pays chaque année. Tous participent activement à son développement économique, social et culturel en français.

Une société libre et démocratique

S’intégrer à la société québécoise, c’est être prêt à connaître et à respecter ses valeurs communes.

Le Québec est une société d’expression française, démocratique et riche de sa diversité, basée sur la primauté du droit. L’État québécois et ses institutions sont laïques.

Une société offrant des services publics de qualité

Les services de santé, l’éducation et la sécurité sociale garantissent le bien-être de toute la population.

Une économie stable et dynamique

Tourné vers l’avenir, le Québec doit faire face à des défis de taille sur les plans démographique et économique. L’immigration représente un des leviers stratégiques pour relever ces défis.

Immigrer au Québec

Les démarches d’immigration

Pour vous assister dans vos démarches d’immigration, le Québec propose des parcours types, que vous soyez travailleurs permanents, gens d’affaires, travailleurs temporaires, étudiants étrangers, parrains et parrainés ou réfugiés.

Connaître les étapes à franchir et les conditions à remplir pour être sélectionné par le Québec.

Découvrir mon parcours sur le site d'Immigration-Québec

Faites votre demande d'immigration

Plusieurs facteurs seront évalués au moment de l’étude de votre demande de certificat de sélection du Québec. Votre niveau de scolarité, votre domaine de formation, vos connaissances linguistiques et votre âge sont au nombre des éléments qui seront analysés.

Découvrir les démarches à accomplir sur le site d'Immigration-Québec

Évaluer vos chances d’être sélectionné

Obtenez une évaluation sommaire gratuite de vos chances d’être sélectionné par le Québec. Cet outil a été conçu de manière à vous permettre de l’utiliser sans aide, en toute simplicité.

L’évaluation préliminaire d’immigration tient compte du programme de sélection auquel vous pourriez être admissible et porte sur les différents facteurs et critères de sélection comme votre niveau de scolarité, votre domaine de formation, vos connaissances linguistiques et votre âge.

Remplir l'évaluation

Immigrer au Québec, c’est aussi immigrer au Canada

Le Québec est notamment responsable de sélectionner les immigrants économiques et, par la suite, le gouvernement fédéral applique ses exigences en matière d’admission au pays. C’est au gouvernement fédéral que revient la décision d’accorder le statut de résident permanent et d’octroyer la citoyenneté canadienne. Informez-vous sur les conditions d’admission au Canada sur le site de Citoyenneté et Immigration Canada.

S'établir au Québec

Choisir son milieu de vie

Le Québec est un vaste territoire composé de 17 régions administratives aux caractéristiques et aux attraits distincts.

Vous êtes invité à les découvrir en explorant leurs perspectives d’emploi et la qualité de la vie qu’elles peuvent vous offrir.

Découvrir les atouts des régions du Québec sur le site d'Immigration-Québec

Se loger au Québec

Le fait d’envisager plus d’un endroit pour s’établir multiplie les chances de trouver, non seulement un emploi, mais aussi un logement correspondant à ses besoins et à son budget.

Le logement est un facteur clé du processus d’intégration. Il est fortement recommandé d’explorer le sujet avant même de partir au Québec afin de se familiariser avec le vocabulaire utilisé, le contrat de location (bail) québécois, les droits et les responsabilités du locataire et du propriétaire et les coûts du logement.

Étudier au Québec

L’enseignement est gratuit pour toutes les résidentes et tous les résidents, de la maternelle au collégial inclusivement. Le système d’enseignement public est laïque et il est établi sur une base linguistique (francophone ou anglophone), selon la langue d’enseignement en usage dans les écoles.

Le français étant la langue officielle du Québec, les enfants de personnes immigrantes, quelle que soit leur langue maternelle, doivent normalement fréquenter un établissement de la commission scolaire francophone de leur localité jusqu’au terme de leurs études secondaires. De plus, la mixité des classes (garçons-filles) est la norme à tous les niveaux d’études.

Étudier au Québec

Travailler au Québec

Un emploi à votre mesure

Au Québec, la recherche d’un emploi nécessite une bonne préparation et surtout, de bien connaître son nouvel environnement.

Démarches pour trouver un emploi

Un marché du travail dynamique

L’économie québécoise connaît, depuis plus d’une trentaine d’années, une croissance constante et diversifiée. Le marché de l’emploi québécois offre ainsi des perspectives d’emploi plus qu’intéressantes.

Liste des domaines de formation en demande au Québec.

Métiers et professions

Au Québec, l’exercice d’un certain nombre de professions et de métiers est réglementé. Par exemple, les professions d’ingénieur et d’infirmière sont régies par des ordres professionnels, alors que les métiers d’électricien et de mécanicien sont régis par d’autres types d’organismes de réglementation.

Vous avez tout intérêt à prendre contact avec l’ordre professionnel concerné avant votre départ. Il vous est fortement recommandé d’entamer vos démarches depuis l’étranger.

Informez-vous sur les professions ou les métiers réglementés sur le site d'Immigration-Québec

Le français

La langue d'intégration

Choisir le Québec, c’est accepter le français comme langue d’intégration et de vivre dans une société francophone, riche et diversifiée. La capacité de s’exprimer en français aide à créer des réseaux de contacts qui favorisent l’intégration au Québec et la recherche d’un premier emploi.

Une société francophone

Le Québec est une société très majoritairement francophone qui a fait du français sa seule langue officielle.

La majorité de la population, soit 83 %, déclare parler le plus souvent français à la maison, 12 % l’anglais et 9 % une autre langue.

Plus de 40 % des Québécois connaissent le français et l’anglais. Dans la région métropolitaine de Montréal, cette proportion est de 54 %.

La connaissance du français : un critère important

Les programmes d’immigration permanente du Québec favorisent la sélection de candidats qui ont une connaissance du français de niveau intermédiaire avancé. Un candidat ayant une connaissance insuffisante du français peut, en fonction de conditions bien définies, être dirigé vers certaines écoles de langues afin d'en parfaire sa connaissance ou voir sa demande de certificat de sélection refusée.

Le temps consacré à l’apprentissage du français dans son pays d’origine favorisera donc une intégration plus rapide au Québec. Il est possible de vous inscrire dès maintenant à un cours de français dans votre pays.

Apprendre le français en visitant le site d'Immigration-Québec

La famille, une priorité de notre société

Les différentes mesures destinées aux familles qu'instaure le gouvernement démontrent son engagement à soutenir les familles québécoises.

Conciliation travail-famille

Le visage de la population active au Québec a bien changé ! La main-d'œuvre québécoise est désormais composée de presque autant d'hommes que de femmes, souvent parents de jeunes enfants ou proches aidants. Cette main-d'œuvre est maintenant plus qualifiée et ses attentes envers l'entreprise qui l'emploie sont plus grandes.

La conciliation travail-famille constitue alors un moyen efficace de recruter et de fidéliser du personnel compétent, dans un marché du travail où la concurrence est accrue. C’est aussi la recherche de l’équilibre entre les exigences et les responsabilités liées à la vie professionnelle et à la vie familiale.
 

  • La vie familiale fait référence aux personnes avec lesquelles le travailleur et la travailleuse ont un lien de dépendance, dont la famille, la famille proche, la famille élargie et les amis.
  • L’objectif de cette recherche est d’assouplir ou d’aplanir certaines contraintes et exigences du monde du travail, en vue d’une gestion plus équilibrée du temps consacré à la vie professionnelle et à la vie familiale.

Le gouvernement n'est pas en reste : il travaille à mettre en place des initiatives qui permettent l'épanouissement professionnel et personnel de ses citoyennes et citoyens, y compris la réalisation de leur désir d'enfant.

Services de garde

En matière de services de garde pour les enfants, le gouvernement du Québec apporte son soutien aux parents :

  • en rendant disponibles des places à contribution réduite (en français uniquement) dans l'ensemble du Québec;
  • en offrant un ensemble de mesures favorisant l’accès aux services de garde.

Aide financière

Il existe plusieurs programmes, québécois et fédéraux, qui ont pour but d'alléger la charge financière liée aux enfants. Certains d'entre eux s'adressent à l'ensemble des familles alors que d'autres sont davantage ciblés en fonction du revenu.

Pour obtenir plus d’informations, consulter le site du ministère de la Famille du Québec (en français uniquement)

L’égalité entre les hommes et les femmes au Québec

La contribution de la société québécoise en matière d’égalité des sexes est aujourd’hui reconnue sur la scène internationale en raison de son savoir-faire et de ses valeurs collectives.

Dans la législation québécoise, les fondements du principe de l’égalité des sexes sont inscrits dans la Charte des droits et libertés de la personne.

En outre, la reconnaissance et la promotion de l’égalité des femmes et des hommes font l’objet de plusieurs autres mesures législatives dans différents secteurs d’activité, en particulier la Loi sur l’équité salariale, la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics et la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État et modifiant diverses dispositions législatives.

Voici comment se traduit l’égalité dans divers domaines :

Éducation
L’école vise à fournir à toutes et à tous des chances égales. C’est là une des conditions premières pour édifier une société égalitaire. On ne le répétera jamais assez : si l’on veut assurer un avenir égalitaire à nos enfants, les études doivent être valorisées et la lutte au décrochage scolaire accentuée.

Couple et famille
Fonder une famille est une décision importante. S’engager à faire vie commune également. Hommes ou femmes qui vivez en couple, vous êtes égaux devant la loi et vous avez les mêmes obligations l’un envers l’autre et envers vos enfants.

Travail et affaires
Le Québec s’est donné des règles strictes pour garantir aux travailleuses et travailleurs un traitement juste et équitable. Il a aussi adopté diverses mesures – les plus généreuses du continent – pour aider les mères et les pères à mieux concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle.

Services de santé
Vous avez un problème de santé et vous devez consulter un médecin ? Les services de santé sont accessibles à tous sans distinction. Dès qu’il est établi qu’une personne réside au Québec (selon les critères des lois en vigueur), elle a droit aux services de santé.

Sécurité et intégrité
Les institutions publiques et de nombreux groupes sociaux multiplient les efforts depuis plusieurs années pour lutter efficacement contre toutes les formes de violence. Des efforts particuliers ont été déployés pour contrer la violence à l’égard des femmes, notamment la violence conjugale, les agressions sexuelles et l’exploitation sexuelle.

Le respect de l’intégrité physique est un droit fondamental garanti par la Charte des droits et libertés de la personne. Mais pour que ce droit s’applique de façon stricte dans tous les milieux et toutes les circonstances de la vie – et pour tous les citoyens et citoyennes, sans distinction aucune – la mobilisation de l’ensemble de la société est essentielle. C’est solidairement que les femmes et les hommes du Québec doivent bâtir une société sans violence.

Participation à la vie publique
La société québécoise invite tous ses membres à s’investir dans leur communauté : en occupant un poste politique, que ce soit au niveau local, régional ou national, en étant membre d’un organisme communautaire ou d’un groupe d’entraide, ou simplement en s’exprimant sur la place publique. Hommes et femmes, vous avez tous le même accès aux lieux publics et aux nombreuses tribunes que compte le Québec pour pouvoir vous exprimer.

Source : Secrétariat à la condition féminine, © Gouvernement du Québec.

Pour plus d’information sur le sujet, consultez le document À parts égales, à part entière − L’égalité entre les femmes et les hommes au Québec (848 Ko).

Haut de page